VIDEO | Internet du futur & 5G

Com4Innov sur la route de la 5G

 

Com4Innov, une plateforme d’expérimentation pour s’immerger dans l’industrie 4.0

Vie citadine interactive, transports connectés, e-santé… Les objets connectés s’apprêtent à se diffuser par centaines de millions dans tous les secteurs, faisant entrer les entreprises dans l’industrie 4.0.

Poussés par le phénomène Big Data, les données qu’ils communiqueront connaîtront une croissance exponentielle au fil des années et seront la garantie d’une efficacité industrielle maximisée. Autant dire que les infrastructures des réseaux utilisés devront être d’une fiabilité incontestable.

Alors comment s’assurer de faire les bons choix ?

La plate-forme d’expérimentation Com4Innov est un réseau de communications sans fil en vue de la future exploitation de la technologie 5G et de l’Internet des Objets. Elle propose aux entreprises de se projeter d’ores et déjà dans le quotidien technologique de demain, dans la perspective de sécuriser leurs investissements à venir.

Com4Innov met à disposition des utilisateurs l’accès à son réseau d’expérimentation construit sur une infrastructure industrielle. Disponible autant que nécessaire, pour tester l’efficacité des solutions dans le cadre des évolutions vers la 5G, elle permettra les échanges entre objets connectés et systèmes de toute sorte.

Com4Innov est un opérateur decommunication mobile enregistré auprès de  l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) et ses abonnés sont les entreprises qui réalisent ce type d’essais. Com4Innov a déployé un réseau 4G/IMS en 2012, avant la naissance des offres commerciales 4G, et désormais elle propose de pouvoir tester les avantages apportés par la migration vers la 5G. Les entreprises peuvent ainsi faire leurs essais en avance de phase sur un déploiement commercial.


 

Philippe Badia, directeur technique de la plateforme Com4Innov, revient sur les opportunités apportées par la technologie 5G.

>> L’interopérabilité et l’interconnexion au cœur de l’industrie future

Pourquoi faut-il passer à la 5G afin de bénéficier demain de la grande valeur ajoutée apportée de l’Internet des Objets ?

La 4G a permis de rendre mobile l’accès à l’Internet grâce à l’usage des téléphones mobiles, dans les mêmes conditions que celles dont nous bénéficions avec un ordinateur connecté en ADSL. Ceci implique des débits suffisants en itinérance pour la vidéo : streaming, vidéoconférence par exemple. La particularité de la 5G est de connecter non plus seulement des téléphones, mais plus généralement des objets et d’emmener les services au plus près des utilisateurs afin d’améliorer la qualité d’expérience (QoE) des usagers. La technologie 5G représentera une véritable rupture des usages en utilisant des supports de connexion indifférenciés pour tous les objets, qu’il s’agisse de véhicules connectés, de capteurs ou de tous types d’équipements et de systèmes. Il s’agit donc d’un contexte technologique adapté à l’exploitation des données pour des applications dans des domaines tel que la réalité augmentée, la gestion des villes, de l’énergie, la santé, les équipements scientifiques ou industriels…

Cette mutation intéresse donc tous les types d’industrie ?

Absolument. L’une des grandes caractéristiques sera d’assurer l’interopérabilité des données pour les objets connectés de demain. Ce progrès n’est donc pas simplement intéressant pour les professionnels des télécommunications, mais pour tous les secteurs industriels qui ont des quantités massives de données à traiter, transmises via différents types de réseaux, que ce soit par exemple pour le traitement des commandes vers les fournisseurs, la maintenance préventive ou d’autres opérations de production en temps réel.

>> La convergence des utilisations se fera à travers une mutualisation des données

Tous les cabinets de consultants qui s’intéressent au potentiel de l’IOT nous promettent une grande interactivité entre des domaines aussi différents que la vie citadine, les transports autonomes, la sécurité numérique, la santé, etc… Les donneurs d’ordres auront à cœur de sécuriser la pérennité de leurs investissements en exigeant de leurs fournisseurs d’infrastructures ou de solutions IOT qu’ils s’appuient sur les futures recommandations d’organismes de standardisation.

Un nouveau vocabulaire doit être inventé pour que les données des réseaux de capteurs soient interprétables par d’autres utilisateurs. Les notions de sémantique et ontologie, comparable à ce que sont le vocabulaire et la grammaire pour nos langages,  apparaissent comme un nouvel espéranto dans les échanges entre sources de données et applications. Ainsi l’Union Européenne anticipant ce besoin a lancé le Programme FIESTA : (Federated Interoperable Semantic IOT/cloud Testbeds and Applications) ayant pour objectif d’accélérer l’adoption de ces pratiques. En permettant aux entreprises de développer et déployer des expérimentations ciblées sur les ontologies des réseaux de capteurs offrant une sémantique certifiée, on pourra relier plusieurs activités aujourd’hui disjointes. Com4Innov, participe à ce projet par le  déploiement d’un réseau IoT intégrant des capacités sémantiques dans les domaines du transport connecté, des réseaux électriques intelligents et de la confiance numérique. Les industriels rivalisent pour proposer des solutions de connectivité telles que LORA, SIGFOX ou plus récemment NB-IoT.

Quelle que soit la solution retenue, les données recueillies vont aboutir dans centre de traitement accessible via Internet (le Cloud). Com4Innov met à disposition son propre Cloud interconnecté avec l’infrastructure FIESTA. Au cours de la prochaine année, des appels à projets sous l’égide du programme H2020 de la commission européenne sera mis à la disposition des expérimentateurs.